Vendredi 22 février 2019

Toutankhamon est l’enfant d’un inceste royal

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 février 2010 - 405 mots

LE CAIRE [18.02.10] – L’analyse ADN confirme qu’Akhenaton est bien le père de Toutankhamon. En revanche la mère de Toutankhamon n’est ni Néfertiti, ni Kiya, les deux épouses d’Akhetaton, comme on le supposait, mais sa tante.

Zahi Hawass a dévoilé, mercredi 17 février 2010, dans une présentation simultanée au Caire et dans le Journal of American Medical Association, les résultats des analyses génétiques effectuées sur la momie du célèbre pharaon établissant ainsi son lignage et levant le doute sur les causes de sa mort. Toutankhamon est bien le fils d’Akhenaton, le pharaon « hérétique » qui tenta d’instaurer une religion monothéiste. Ce n’est donc pas son frère comme l’avançaient certains égyptologues. Quant à sa mère, il s’agirait de la momie identifiée sous le code KV35YL dite la « Young Lady », ce qui élimine l’hypothèse, souvent avancée, qu’il puisse s’agir de la célèbre reine Néfertiti, première épouse d’Akhenaton.

« On ne connaît pas son nom, mais le plus important c’est que cette dame est la fille d’Aménhotep III et de la reine Tiyi » a déclaré M. Hawass. Cela fait de ses deux derniers les grands-parents de Toutankhamon, mais révèle surtout que le jeune roi était à la fois le fils et le neveu d’Akhenaton. Les mariages entre frères et sœurs étaient fréquents au sein des familles royales de l’Egypte pharaonique.

Cette consanguinité a fait du jeune roi une personne « à la constitution physique fragile », ce que confirment les analyses génétiques qui ont déterminé les causes de son décès. Toutankhamon serait mort prématurément d’une conjugaison de plusieurs facteurs : maladie dégénérative des os dite de Koehler, paludisme – un parasite du nom de plasmodium falciparum qui cause une forme souvent mortelle de malaria a été retrouvé sur sa momie – et d’une fracture à la jambe droite.

Ce volet médical de l’enquête écarte donc l’hypothèse d’une mort accidentelle – il aurait été renversé de son char ou heurté par un animal – ou intentionnelle (empoisonnement ou assassinat).

Deux autres momies connues sous le nom de Youva et Touya ont été identifiés comme les arrières-grands-parents de Toutankhamon. Il serait aussi le père des deux fœtus momifiés retrouvés dans sa tombe.

Il reste encore bien des mystères à lever sur la généalogie et le règne du pharaon disparu en 1324 avant notre ère. Zahi Hawass a annoncé que d’autres études ADN allaient être effectuées sur des momies et a promis de nouveaux résultats d’ici six mois. Un vrai filon scientifique mais aussi médiatique.

Légende photo

Le masque mortuaire de Toutankhamon - Musée du Caire - Egypte - Photographe Michael Reeve - Licence Creative Commons 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque