Sursis à l’expulsion du galeriste russe

Par Emmanuel Grynszpan (correspondant à Moscou) · lejournaldesarts.fr

Le 9 septembre 2013 - 137 mots

MOSCOU (RUSSIE) [09.09.13] - Le galeriste russe, Marat Guelman, ne sera finalement pas expulsé, mais sa situation reste précaire.

Sofia Trotsenko, directrice de Winzavod, a finalement décidé - probablement sous la pression du milieu artistique - de ne pas expulser la galerie "Alliance culturelle - Projet de Marat Guelman". Elle a signifié au galeriste que la lettre qu'elle lui a envoyée jeudi en lui donnant trois jours pour quitter les lieux, est désormais nulle et non avenue.

Marat Guelman indique qu'il ignore toutefois combien de temps il pourra encore rester dans Winzavod et souligne le caractère imprévisible de sa situation. Rappelons que le scandale a été déclenché par la décision de Guelman d'accueillir une exposition controversée recensant les bâtiments historiques détruits ou menacés par certains promoteurs immobiliers de mèche avec les autorités de la mairie de Moscou.

Légende photo

Marat Guelman - source maratguelman.livejournal.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque