Vendredi 27 novembre 2020

Suite de l’affaire du Grenier des Grands-Augustins : l’association CNEA menacée d’expulsion lance un appel aux pouvoirs publics

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 août 2013 - 315 mots

PARIS [08.08.13] – Alors qu’une nouvelle action en justice est en cours, l’association C.N.E.A en appelle aux pouvoirs publics pour contrer la menace d’expulsion.

La Chambre des Huissiers de Paris, propriétaire de l'Hôtel de Savoie au 7 rue des Grands Augustins à Paris, avait ordonné début juillet l’expulsion du Comité national pour l'éducation artistique hébergé gracieusement en ces lieux depuis 2002, afin de pouvoir disposer de son bien immobilier. Face au refus de l’association de quitter les lieux, la Chambre des Huissier avait saisit en urgence le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris et le juge des référés avait ordonné le 3 juillet dernier l'expulsion de l'association, qui a aussitôt fait appel.

Interrogé par l’AFP, Alain Casabona, délégué général du CNEA a déclaré que l’association avait reçu un commandement de quitter les lieux avant le 7 août. Le CNEA s’était alors adressé au préfet de police de Paris et au ministre de l’Intérieur pour leur demander de ne pas octroyer le concours de la force publique en attente de la décision de justice à venir. Dans sa lettre adressée au préfet de police, l’association assure qu’ « aucune urgence ne saurait justifier l'octroi du concours des forces de police pour procéder à l'expulsion du CNEA en plein mois d'août ».

Pour tenter d’inverser la décision de justice, le CNEA avait fait appel au Président de la République et à la ministre de la Culture pour faire classer le Grenier des Grands Augustins au titre des « lieux de mémoire ». La procédure de classement est en cours d’instruction et a reçu un avis favorable du ministère de la Culture. Mais pour Alain Casabona cela « ne règlera pas le problème du maintien du CNEA dans les lieux. » Bien qu’une expulsion d’urgence ne soit désormais plus justifiée, la crainte de l’association est désormais celle d’une expulsion imminente durant le mois d’août dans l’indifférence générale.

Légende photo

7 rue des Grands Augustins - © Photo Photographe - ANNEE - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque