Jeudi 19 septembre 2019

L’ancien atelier de Picasso rue des Grands-Augustins bientôt classé monument historique ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 mai 2014 - 250 mots

PARIS [09.05.14] – L’hôtel particulier situé au 7 rue des Grands-Augustins, et abritant l’ancien atelier parisien de Picasso, a de grandes chances d’être inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques le 13 mai 2014, sur décision de la commission régionale du patrimoine et des sites.

La commission régionale du patrimoine et des sites statuera le 13 mai 2014 sur l’inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de l’hôtel particulier situé au 7 rue des Grands-Augustins, à Paris, et abritant l’ancien atelier de Picasso. Aurélie Filippetti a affirmé, dans un communiqué daté du 7 mai 2014, qu’elle demandera aux représentants du ministère de la Culture siégeant au sein de la commission d’exprimer un vote favorable au classement de l’édifice.

Le Comité National pour l’Education Artistique (CNEA), qui a investi l’ancien atelier de Picasso en 2002, s’est fait expulser en 2013 par la Chambre des huissiers de Paris, propriétaire des lieux, qui souhaitait mettre en vente l’hôtel particulier du 7 rue des Grands-Augustins. Apprenant qu’un projet de transformation de l’édifice en résidence hôtelière était en cours, de nombreux artistes se sont mobilisés, pour demander mi-avril, dans une lettre ouverte adressée à Anne Hidalgo et Manuel Valls, à ce que l’atelier parisien de Picasso soit classé au titre des monuments historiques.

Le bâtiment dans lequel Pablo Picasso a réalisé plusieurs de ses toiles, dont Guernica, a été placé sous le régime de l’instance de classement en juillet 2013. A ce titre, il a bénéficié jusqu’ici de toutes les protections liées aux monuments historiques.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque