Vendredi 13 décembre 2019

A Singapour, une artiste a été arrêtée pour vandalisme

Par Chloé Da Fonseca · lejournaldesarts.fr

Le 18 juin 2012 - 295 mots

SINGAPOUR [18.06.12] – Samantha Lo, une artiste de rue singapourienne, a été arrêtée le 3 juin 2012 et placée en détention provisoire pour vandalisme. Elle encourt jusqu’à 3 ans de prison et 2 000 dollars d’amende.

La cité-État asiatique est célèbre pour son ordre social strict et son obsession pour la propreté (la vente de chewing-gums est interdite pour ne pas salir les trottoirs). Mais Samantha Lo, également connue sous le nom de « Sticker Lady » et déjà comparée à Banksy, perturbe l’ordre établi en sillonnant les rues de Singapour qu’elle agrémente d’autocollants et de tags réalisés au pochoir.

Selon la loi singapourienne contre le vandalisme, datant de 1966, l’artiste pourrait être condamnée à 3 ans de prison et 2 000 dollars d’amende (1 600 euros) ; les hommes peuvent également recevoir trois coups de bâton.

Mais l’affaire a suscité une vague de réaction importante et Sticker Lady bénéficie du soutien d’une pétition en ligne qui a déjà recueilli plus de 15 000 signatures. Car si on reproche à l’artiste des dégradations volontaires du mobilier urbain, la frontière entre Street Art et vandalisme est difficile à juger.

Tandis que les internautes qui soutiennent l’artiste estiment que « la créativité exige un peu de chaos » et que les peines légales pour vandalisme « montrent à quel point la nation [Singapour] est coincée et conservatrice », l’affaire divise le parlement de Singapour. Relayé par The Guardian Janice Koh, membre du parlement, considère qu’ « il serait utile de faire une distinction entre ce style d’art et le vandalisme qui cherche délibérément à détruire ». Ann Hee Kyet déclare qu’il faut « arrêter de se cacher derrière l’excuse de l’art […] si nous permettons à de tels actes de rester impunis, d’autres gens seront encouragés ».

Légende photo

Membres de la Police Nationale de Singapour - © Photo Lucas - 2004 - Licence CC BY-SA 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque