Royaume-Uni : la fréquentation et les ventes dans les boutiques des musées ont fortement augmenté en 2009

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 août 2009

LONDRES (ROYAUME-UNI) [20.08.09] – Grâce à la dévalorisation de la Livre et à la gratuité des musées britanniques, la fréquentation et les ventes des boutiques ont décollé en 2009.

Le Victoria %26 Albert's Museum%26copy; D.R.

Selon le National Trust, les ventes dans les boutiques des musées et dans les monuments britanniques n’ont jamais été aussi prospères. « On a observé un record du nombre de visiteurs dans les musées et un record des ventes dans les boutiques de ceux-ci. On ne savait pas quoi attendre de 2009 et nous sommes donc ravis », a raconté au Guardian Stuart Richards, le responsable des opérations commerciales du National Trust.

Les ventes ont en effet augmenté de plus de 10% au cours des deux dernières années dans un marché qui représente actuellement 100 millions de Livres. Ce phénomène s’explique certainement par la récession et la dévalorisation de la Livre qui ont attiré un plus grand nombre de visiteurs dans les musées, d’autant plus que ces derniers sont gratuits au Royaume-Uni.

Certes le « shopping culturel » s’est récemment développé globalement, mais le Royaume-Uni semble avoir bien exploité ce marché : un site de vente en ligne de tous les produits des 60 institutions du National Trust, intitulé CultureLabel, a ainsi été récemment lancé.

Légende image : Le Victoria & Albert's Museum à Londres
© D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque