Vendredi 23 février 2018

Retrait de la candidature marocaine au poste de directeur de l’Unesco

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 septembre 2008

RABAT (MAROC) [25.09.08] - Le Maroc a retiré, mardi 23 septembre, la candidature de Mme. Aziza Bennina, ancienne secrétaire d’Etat à la culture, au poste de directeur général de l’Unesco.

Le gouvernement marocain soutient désormais la candidature égyptienne pour remplacer Koïchiro Matsuura, à la direction générale de l’Unesco. Depuis 2007, l’Egypte demande le retrait de la candidature marocaine, représentée par la diplomate Aziza Bennina. Son homologue égyptien, Farouk Hosni, ministre de la culture et peintre abstrait, a été désigné par son gouvernement.

Le retrait du dossier marocain fait suite à des tractations entre les deux ministères des affaires étrangères «en vue d'optimiser les chances d'une candidature arabe à cet important poste international », selon Ahmed Abdul Gheit, ministre égyptien des affaires étrangères.

Des récents propos tenus par le candidat égyptien, Farouk Hosni, à l’encontre d’Israël ont mis sur le devant de la scène les enjeux de cette élection pour la région. La candidature marocaine jouissait de certains avantages : Aziza Bennina a notamment été la première femme doyenne d’une université au Maroc, secrétaire d’Etat à la culture et surtout depuis 2002 ambassadrice du Maroc auprès de l’Unesco.

Les élections seront organisées en octobre 2009. Depuis la création de l’Unesco en novembre 1945, aucun pays arabe n’a encore dirigé l’organisation.

Source : Maroc Hebdo International / Middle East Online

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque