Reprise de la construction de la tour dessinée par Richard Rogers au cœur de Londres

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 octobre 2010 - 227 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [27.10.10] – La construction de la tour dessinée par Richard Rogers pour le centre de Londres, qui avait été arrêtée à cause de la crise financière va reprendre. Le bâtiment, conçu par le lauréat 2007 du Prix Pritzker, devrait être achevé d’ici 2014 et coûter 340 millions de livres (environ 387 millions d’euros).

La construction de la tour conçue par Richard Rogers pour le centre de Londres, qui avait été arrêtée en raison de la crise financière, va reprendre. Le Guardian révèle que l’impressionnant chantier de cette tour, surnommée « la râpe à fromage » en raison de sa forme, devrait être achevée en 2014. Au final ce bâtiment devrait coûter 340 millions de livres (environ 387 millions d’euros) et proposer une surface de plus de 56 000 mètres carrés sur 47 étages.

Un autre projet d’envergure, également arrêté en raison de la crise, va reprendre ; il s’agit de la tour surnommée le Talkie-Walkie, dessinée par Rafael Viñoly. Selon le Guardian la reprise de ces chantiers serait un indicateur du retour de la confiance sur les marchés financiers.

La construction de ces deux nouvelles tours qui figureront parmi les plus hauts grattes-ciel de la ville de Londres devrait modifier profondément le paysage de la capitale britannique. Le Guardian a d’ailleurs soumis un sondage à ses lecteurs leur demandant s’ils apprécientou non ces futures transformations.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque