Mercredi 29 janvier 2020

Réouverture du Musée du Jouet de Moirans-en-Montagne

Par Doriane Lacroix Tsarantanis · lejournaldesarts.fr

Le 14 juin 2012 - 348 mots

MOIRANS-EN-MONTAGNE [14.06.12] – Le Musée du Jouet, dont les espaces ont été complètement réaménagés, ouvre à nouveau ses portes au terme de 22 mois de travaux. A travers une muséographie repensée, 20 000 pièces de collection comprenant des jeux, des jouets mais aussi des machines, outils de tournerie et de transformation plastique, seront proposées au public à partir du 1er juillet 2012.

Ouvert en 1989 et situé au cœur du Parc naturel du Haut Jura, le Musée du jouet accueille à présent ses visiteurs dans des espaces agrandis. Les surfaces ont été doublées par l’adjonction d’un bâtiment, sur la façade duquel il est possible d’admirer l’œuvre de Françoise Petrovitch, artiste invitée. Un triptyque d’émail sur acier, au format panoramique de 41 mètres de long, surplombe l’aire de jeux des enfants. L’artiste plasticienne a imaginé une farandole joyeuse et grave à la fois, de jouets et de personnages aux formats insolites évoquant l’imagerie de l’enfance (voiture à pédale, trottinette, poupée, petit train, nounours ou toupie).

Sur fond d’une histoire longue de 5000 ans, la collection met en valeur le caractère universel du jouet. Des séquences thématiques rythment la visite, qui débute par un espace introductif présentant des jouets intemporels et universels. Mais le déroulement chronologique de l’histoire des savoir faire jurassiens du Moyen Age à nos jours est également abordé ; l’implantation du musée dans la petite ville de Moirans s’expliquant par une longue tradition locale de la tournerie. L’univers virtuel du jouet est, quant à lui, évoqué par des consoles et des jeux vidéo de collection, ainsi que des espaces de jeux numériques. Le parcours enfants se focalise sur une sélection d’une vingtaine d’objets et points d’intérêt.

Le fonds historique du Musée du Jouet fût initialement constitué de 6 000 objets, provenant de dons multiples de particuliers, d’artisans et industriels du jouet de la région. La collection fût ensuite élargie à des jouets de grandes marques (françaises ou internationales), puis progressivement complétée par des pièces antiques, des objets fabriqués par des enfants avec des matériaux de récupération, ou encore des jouets originaires du Sahara et d’Afrique du Nord.

Légende photo

Le Musée du Jouet à Moirans-en-Montagne - Photo Musée du Jouet 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque