Vendredi 27 novembre 2020

Record annoncé pour une œuvre de Kandinsky

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 31 août 2012 - 427 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [31.08.12] – Estimée à près de 30 millions de dollars, une peinture de Kandinsky pourrait établir un nouveau record pour la cote de cet artiste.

Christie’s a annoncé la vente prochaine de Studie für improvisation 8 une œuvre réalisée en 1909 par Wassily Kandinsky. Propriété de l’association caritative suisse Volkart Foundation, la toile a été présenté dans quelques grandes expositions depuis les années 60, notamment à la Tate Modern, au KunstMuseum Basel ou encore au Musée des beaux-arts de Montréal. Estimée entre 20 et 30 millions de dollars, la vente pourrait atteindre un record pour une œuvre de Kandinsky. L’actuel record pour cet artiste est de 20,9 millions de dollars, somme atteinte lors d’une vente en 1990.

Cette estimation exceptionnelle est d’abord due à la rareté de l’œuvre. La série « improvisation » ne comporte que 8 toiles, et seules deux d’entre elles ont été mises en vente ces dernières années. Il faut ensuite souligner le fait que la grande majorité de l’œuvre de Kandinsky, considéré comme le père de l’abstraction, est détenue par des institutions muséales, donc hors marché. On se souvient par exemple de l’exceptionnel legs fait par Nina Kandinsky, la femme du peintre au centre Georges Pompidou. Ajoutons enfin que Studie für improvisation 8 appartient à la période pré Bauhaus de l’artiste, qui est traditionnellement la plus appréciée et la plus recherchée par les collectionneurs.

Huitième et dernière toile de la série « improvisation », la toile fut réalisée en 1909 à Murnau. On peut y voir les dômes et les coupoles qui couronnent la ville fortifiée de Kiev. Au premier plan figurent plusieurs personnages associés à des pèlerins, et deux figures masculines dont une tient une immense épée qui, pointe en terre, occupe le centre de la composition. Certains historiens de l’art voient dans l’homme qui tient l’épée une représentation de Saint-Georges, personnage récurent dans les premières œuvres de l’artiste. D’autres voient dans les deux personnages une représentation de Boris et Gleb, deux des fils de Vladimir le grand, importante figure de la Russie médiévale et prince de Kiev de 980 à 1015.

Quels acteurs pourront s’autoriser une telle acquisition ? Peut-être certaines jeunes institutions comme le musée d’art moderne du Qatar (qui s’est déjà offert en 2011 un Cézanne pour 250 millions de dollars) ou le futur Guggenheim Abou Dabi. Elles verraient ainsi leurs collections s’enrichir d’une œuvre significative d’un pionnier de l’abstraction.

L’œuvre sera mise en vente par Christie’s New York le 7 novembre prochain. Les fruits de la vente profiteront aux actions caritatives de la fondation Volkart.

Légende photo

Wassily Kandinsky (1866-1944) - Studie für improvisation 8 (1909) - Huile sur carton - 98 x 70 cm - source www.christies.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque