Samedi 14 décembre 2019

Présidentielle 2012 : l’UMP dévoile son projet pour la culture

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 septembre 2011 - 620 mots

PARIS [28.09.11] - Jean-François Copé et Roselyne Bachelot ont présenté à la presse 52 propositions pour la culture, destinées à alimenter le projet 2012 de l’UMP. L’accent a été mis sur la démocratisation culturelle tant sur le plan géographique que financier. La mesure principale reste la création d’un « musée du XXIe siècle » en banlieue, géré par le Centre Georges Pompidou sur le modèle du PS1 du MOMA.

Jean François Copé, secrétaire général de l’UMP et Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale et Conseillère à la culture, ont dévoilé le 26 septembre 2011, le projet culturel de l’UMP pour 2012. Intitulé « La culture : au cœur de la cohésion nationale », le programme est divisé en 52 propositions organisées en quatre grands thèmes : la démocratisation culturelle, le patrimoine, la création artistique et les nouveaux médias. Pour en discuter, l’UMP a organisé une convention dédiée à la culture à l’Espace Pierre Cardin, le 27 septembre 2011.

Après un constat sur la dynamique culturelle française, le parti majoritaire revient sur ce qui a déjà été accompli par le gouvernement issu de ses rangs, depuis 4 ans. L’accent est ensuite mis sur l’accès à la culture que ce soit au niveau géographique ou financier. Parmi les mesures-phares : la création d’une annexe du musée d’Orsay en province et, dans le cadre du Grand Paris, la construction d’un « musée du XXIe siècle ». Ce dernier, dédié à l’art contemporain, serait géré par le Centre Pompidou et prendrait comme modèle le PS1, annexe du MOMA de New York, installée dans le quartier défavorisé du Queens.

Toujours dans l’optique de « rapprocher la culture de tous les français », l’UMP souhaite développer un réseau entre les grands établissements publics parisiens et les musées de province ayant la même thématique ; le but étant de favoriser les prêts d’œuvres. Le futur Musée d’histoire de France se verrait, par exemple, attribuer le rôle de « chef de file » de toutes les institutions exposant l’histoire d’une région. Le développement national des « Passes culture », sur le modèle de ceux existant déjà dans certaines régions est aussi évoqué. Ce chéquier nominatif permettrait aux personnes à faibles revenus de bénéficier d’entrées gratuites pour les évènements culturels et de réduction dans les structures d’enseignements artistiques.

Les projets pour la protection du patrimoine et l’aide à la création artistique sont plus minces. L’UMP propose néanmoins d’affecter 5 % des sommes résultant des cessions de biens immobiliers de l’Etat à la restauration du patrimoine. La création d’un Centre de réserves des musées parisiens, en vue d’une éventuelle prochaine crue est aussi envisagée. Cette mutualisation des réserves permettrait, selon l’UMP, une meilleure protection des œuvres et la possibilité de montrer au public des objets peu connus. Enfin, là où les candidats socialistes proposent de créer un « statut de l’artiste », l’UMP propose d’intégrer dans le Plan national de rénovation urbaine, l’aménagement d’ateliers d’artistes.

« Pour l’UMP, la culture c’est une priorité politique mais pas une surenchère sur les moyens sans aucune vision stratégique » a déclaré Jean-François Copé, faisant implicitement référence à la proposition de Martine Aubry concernant l’augmentation du budget du Ministère de la Culture. Pour financer son programme, l’UMP mise beaucoup sur le développement du mécénat de proximité en baissant notamment les seuils de réduction de l’IS à 1 % pour les PME. Une autre piste envisagée est la taxation des fournisseurs d’accès à internet, solution déjà proposée par le candidat aux primaires socialistes, Arnaud Montebourg. Enfin, certains modes de financements portent à réfléchir : le « Passe culture » pourrait être, en partie, financé en retirant les subventions publiques allouées aux institutions culturelles pour leurs programmes en direction des publics éloignés.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque