Jeudi 13 décembre 2018

Paul Chemetov s’élève contre la destruction de son immeuble de Courcouronnes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 février 2013 - 261 mots

PARIS [18.02.13] – Un permis de démolir vient d’être délivré pour un immeuble HLM construit par Paul Chemetov à Courcouronnes, dans l’Essonne. L’architecte s’insurge contre cette destruction.

Paul Chemetov, architecte et urbaniste de 84 ans, auteur notamment du bâtiment du ministère de l’Économie et des Finances ou encore de la réhabilitation de la Grande galerie de l’évolution, s’est plaint jeudi 14 février 2013 auprès de l’AFP de la prochaine destruction de logements sociaux qu’il avait construits à Courcouronnes, dans l’Essonne, en 1983 : « Dépenser plus de 7 millions d’euros pour démolir des logements habitables alors que l’on déplore leur pénurie, c’est faire table rase du patrimoine du XXe siècle, qui est le nôtre ». Un permis de démolir a en effet été accordé le 14 janvier 2013 et menace ce bâtiment de 82 logements, récemment restauré.

Le débat avait commencé à l’été 2012, quand plusieurs grands architectes, tel Jean Nouvel, s’étaient prononcés contre la démolition de l’édifice dans une pétition intitulée « Faut-il démolir le patrimoine du XXe siècle ? ». « La plupart des grands prix d’architecture d’urbanisme et du paysage se sont prononcés à ce jour pour la préservation de l’immeuble », signale Chemetov, tandis que l’ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine) voit dans la destruction une nécessité.

Face à cette coalition d’urbanistes et architectes, le maire (UMP) de Courcouronnes, Stéphane Beaudet, avait parlé de « corporatisme puant ». Également vice-président de la communauté d’agglomération Évry-Centre-Essonne, il avait ajouté que la démolition, prévue pour 2013, faisait « partie d’un choix d’aménagement afin de créer 850 logements sociaux à terme ».

Légende photo

Bâtiment du Ministère de l’Économie et des Finances, construit par Paul Chemetov - © Photo yisris - 2005 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque