Mercredi 28 octobre 2020

L’école du Fresnoy

Par Bertrand Dumas · L'ŒIL

Le 12 février 2015 - 332 mots

En acceptant le don exceptionnel de 600 films par Le Fresnoy, la BnF consacre la production et la renommée de cette école d’art unique en son genre.

Alain Fleischer
Né à Paris en 1944, le fondateur et l’actuel directeur du Fresnoy est lui-même un créateur prolifique. Cinéaste, photographe, plasticien et écrivain, il signe en 2012, un livre de souvenirs : L’Impératif utopique, aux éditions Galaade.

1997–2013
Les films les plus anciens datent de la première promotion d’étudiants entrée au Fresnoy en octobre 1997. Quinze ans plus tard, la somme produite ne rend pas compte d’un style ou d’un type d’œuvres spécifiques, l’école pratiquant, depuis son origine, une pédagogie multi et transdisciplinaire.

Dons

Grâce au Fresnoy, pas moins de 600 films courts dont des vidéos d’artistes entrent en bloc à la BnF qui n’avait jamais connu pareille libéralité de la part d’une école d’art.

Le Fresnoy
Depuis 1997, le Studio national des arts contemporains est installé à Tourcoing dans un ancien complexe de loisirs qui a conservé son surnom d’origine : Le Fresnoy. Dès 1987, Alain Fleischer se voit confier par le ministère de la Culture (délégation aux Arts plastiques) la conception de cette institution de formation artistique, audiovisuelle et numérique. Le projet artistique et pédagogique est définitivement approuvé par Jack Lang en 1989. Toujours d’actualité, il offre à des étudiants confirmés (minimum Bac 5) l’accompagnement culturel, théorique et technique pour leur permettre de réaliser, avec « une grande liberté et hors du formatage des industries audiovisuelles des œuvres qui contribuent à l’incessante et passionnante exploration du monde qu’est l’art aujourd’hui ».

Les auteurs
Avec 24 étudiants par promotion, bon nombre ont mené de brillantes carrières. Citons parmi eux Anri Sala, Mohamed Bourouissa, Neïl Beloufa, Hicham Berrada, Bertille Bak, Enrique Ramirez, Laurent Pernod, Fabien Giraud ou Laura Henno. La direction artistique de leurs travaux a été assurée par de prestigieux professeurs invités tels que Chantal Akerman, Mathieu Amalric, Claire Denis, Arnaud des Pallières, Bruno Dumont, Miguel Gomes, Ryoji Ikeda, Benoît Jacquot, Avi Mograbi, etc.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°677 du 1 mars 2015, avec le titre suivant : L’école du Fresnoy

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque