Jeudi 19 septembre 2019

Ouverture du Center for Italian Modern Art à New York

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 février 2014 - 227 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [27.02.14] – Le Center for Italian Modern Art, fondation créée par Laura Mattioli, a ouvert ses portes le 22 février dans le quartier de Soho, à New York.

Le Center for Italian Modern Art (CIMA) ouvre au public avec une exposition consacrée à l’artiste futuriste et designer italien Fortunato Depero. Le lancement de cette première exposition coïncide avec le début de la grande rétrospective organisée par le musée Guggenheim, « Italian Futurism 1909–1944: Reconstructing the Universe », puisque, selon The Art Newspaper , certaines œuvres de la collection Mattioli ont été prêtées au musée pour l’occasion.

Laura Mattioli, fille du collectionneur Gianni Mattioli, a créé la fondation en 2013. Le CIMA présentera une grande exposition par an, et mettra à l’honneur des artistes italiens, modernes et contemporains, dont les œuvres ont rarement été présentées à l’étranger.

Lieu d’exposition animé par des conférences et débats, le CIMA sera aussi un lieu de recherche. La fondation financera les travaux de recherche de certains historiens, dès lors que leurs études se consacreront à l’art moderne italien.

L’objectif du CIMA est de remettre sur le devant de la scène un art moderne italien trop souvent oublié et pas assez exposé à l’étranger, le règlement strict de l’Italie en matière d’exportation des œuvres d’art y étant pour beaucoup, selon une déclaration de Heather Ewing, directrice exécutive de la fondation.

Légende photo

Fortunato Depero Natura morta accesa (1930-1936) - Huile sur toile - 100 x 73 cm - © Photo Luca Allievi - 2009 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque