Vendredi 15 novembre 2019

Mobilisation nationale pour sauver les manuscrits de Robespierre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 mai 2011 - 316 mots

PARIS [11.05.11] – Dans une semaine, des archives de Robespierre seront mises en vente à Paris par Sotheby’s. L’éventualité que ces écrits révolutionnaires puissent échapper au patrimoine français inquiète de nombreux acteurs qui se mobilisent.

Sotheby’s a indiqué qu’elle mettrait en vente, le 18 mai prochain, un ensemble inédit d’écrits de Robespierre. Depuis cette annonce, la cause mobilise de nombreux acteurs. Car, si la vente des manuscrits se tiendra à Paris, il se peut que leur acquéreur souhaite les emporter à l’étranger.

Le parti communiste et le parti socialiste ainsi que le parti radical de gauche ont fait connaître leur position sur le sujet. Tous trois ont alerté le ministère de la culture sur le risque que les manuscrits de Robespierre puissent être dispersés et sur la nécessité de les conserver dans une institution nationale. Ils soutiennent l’initiative de souscription engagée par la Société des études robespierristes.

L’un des membres de cette société, Pierre Serna, qui est également directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, s’était lui aussi exprimé dans le même sens début mai. Comme d’autres historiens et citoyens, il en appelait à un geste de l’opinion ou à une décision de l’Etat. Une préemption ou une acquisition au profit d’un organisme public, tel que les archives nationales, permettrait à la France de sauver ce qu’il lui reste de Robespierre.

Conservés depuis plus de deux siècles par les descendants de Lebas, qui compta parmi les proches de Robespierre, ces écrits sont longtemps restés inconnus. Leur intérêt et leur valeur n’en sont que plus grands. Il s’agit de documents de travail de Maximilien de Robespierre. Des fragments de discours, des articles, des bribes de notes et une lettre remplissent plus d’une centaine de pages de brouillons. Ecrites par le chef des Jacobins pendant l’épisode de la Terreur, celles-ci ont été estimées entre 200 et 300 000 euros.

Voir le détail de la vente sur www.sothebys.com 

Légende photo

Dédicace" de Robespierre dans un Dictionnaire de 1770 - © photo JayCeeH - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque