Vendredi 14 décembre 2018

Merveilleuses gravures

Par Gérald Guerlais · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 133 mots

Jeunesse  - Déjà reconnu pour ses créations chez Dior, Baccarat, Cartier et Van Cleef et Arpels, l’artiste Michaël Cailloux met son talent d’orfèvre de la gravure au profit de l’ouvrage Merveilleuse nature.

Douze pages pour autant de mois mis en verbe par Nathalie Béreau. Offrant aux rétines gourmandes un jeu d’équilibriste du trait dans un maelström de finesse graphique, l’univers visuel enchante par le soin apporté aux couleurs, et également grâce au choix du papier imprimé sans raccord sauté. D’un raffinement exquis, ce livre fabuleux cherche et trouve. Il fourmille de détails, développe un monde onirique où s’entremêlent le carnaval des animaux et un océan surpeuplé, et prend une dimension esthétique supérieure grâce à une jaquette à l’américaine qui se déploie en poster. Un pari éditorial audacieux et rare dont on applaudit le prix.

Michaël Cailloux,
Merveilleuse nature,
éditions Thierry Magnier, 32 p., 19,80 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Merveilleuses gravures

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque