Mardi 18 septembre 2018

Vers une réforme du marché de l’art

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 juin 2008 - 138 mots

PARIS - Suite au rapport Bethenod, le Syndicat national des maisons de ventes volontaires (Symev) et la Chambre nationale des commissaires-priseurs judiciaires (CNCPJ) se sont réunis le 12 juin pour élaborer des propositions communes de réforme du marché de l’art, qu’ils porteront d’une même voix devant les pouvoirs publics.

Les commissaires-priseurs souhaitent choisir la forme commerciale de leur SVV qui ne doit plus être obligatoirement à objet civil et diversifier leur activité en permettant les ventes de gré à gré, l’avance sur vente, les garanties de prix, la vente de biens neufs et en libéralisant l’after-sale. Mais ils s’opposent à la possibilité d’achat pour revendre sauf dans le cas d’opérations de garanties d’enchères. Concernant les ventes judiciaires, ils demandent que les huissiers de justice et autres officiers ministériels détiennent les diplômes attestant de compétences nécessaires à cette activité.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°284 du 20 juin 2008, avec le titre suivant : Vers une réforme du marché de l’art

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque