Dimanche 15 décembre 2019

Verjux allégorique

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 décembre 2011 - 121 mots

PARIS - Michel Verjux s’essaie à la « Vanité » à la galerie Jean Brolly, à Paris, avec notamment une œuvre précédemment présentée à la galerie Édouard-Manet à Genevilliers.

Une table basse sur laquelle est posée une cloche en verre traversée par une projection lumineuse, mise en scène du vide, donne lieu à des phénomènes lumineux inédits. L’ombre de la vitrine, dans le cercle de lumière projeté au mur, est elle-même coupée en son centre d’une double réflexion. D’aures Morceaux réfléchis sont à retrouver dans les écrits de l’artiste à paraître courant janvier (Éditions des Beaux-Arts de Paris).

Michel Verjux, « Vanité », galerie Jean Brolly, 16, rue de Montmorency, 75003 Paris, tél. 01 42 78 88 02. Jusqu’au 30 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°359 du 16 décembre 2011, avec le titre suivant : Verjux allégorique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque