Dimanche 23 février 2020

Ventes publiques - L'essentiel de la quinzaine : Baiser de Rodin, Millon et Libération, départs chez Sotheby's et le tableau le plus cher

Par Nathalie Eggs · Le Journal des Arts

Le 2 mars 2016 - 409 mots

Record pour un Baiser de Rodin
PARIS -
Une épreuve du Baiser de Rodin fondu en 1927 a été adjugée à un prix record (pour une épreuve de cette taille) de 2,2 millions d’euros le 9 février à l’Hôtel Drouot. De par ses dimensions (85,2 x 52,4 x 54,5 cm), c’est le modèle qui se rapprocherait le plus du modèle original conçu pour la Porte de l’Enfer. Outre ce bronze, l’étude Binoche et Giquello en vente mettait en vente quatre autres épreuves fondues issues de la collection du galeriste Jean de Ruaz.

Millon prend la relève d’Artcurial
PARIS -
Initialement prévue le 27 janvier, la vente aux enchères « Artistes à la Une » qui réunit 37 « unes » emblématiques de Libération réactualisées par des artistes contemporains, aura lieu le 22 mars à la Cité de l’architecture et du patrimoine sous le marteau de la maison Millon. Libération et RSF avaient annulé la vente du 27 janvier, après que l’opérateur initial, Artcurial, avait retiré une des œuvres à la demande de l’ambassade d’Israël. La controverse concernait une couverture de 2004 qui annonçait l’enterrement du leader palestinien Yasser Arafat et repensé par l’artiste Ernest Pignon-Ernest.

Nouveaux départs chez Sotheby’s
MONDE -
Alex Rotter, codirecteur mondial de l’art contemporain chez Sotheby’s, qui était au sein de la maison depuis 2000, a quitté la compagnie à la fin du mois de février. David Norman, vice-président de Sotheby’s Amérique et coprésident de l’art impressionniste et moderne monde se retire, lui, après 31 ans d’exercices au sein de la maison. Il restera néanmoins actif jusqu’aux ventes de mai. Mélanie Clore, coprésidente de l’art impressionniste et moderne monde et présidente Europe, a quitté la maison après 34 ans de services. Ces départs successifs interviennent dans le cadre d’un vaste remaniement initié depuis le mois de novembre dernier par le P.-D.G., Tad Smith. Ce mois-ci, la valeur de l’action de la compagnie a atteint son niveau le plus bas depuis 2009.

Le tableau le plus cher de l’histoire
NEW YORK -
Les milliardaires Ken Griffin (acheteur) et David Geffen (vendeur) ont conclu une vente privée s’élevant à 500 millions de dollars pour deux œuvres, dont l’une deviendrait l’une des deux plus chères jamais vendues. Le tableau Number 17A (1948) de Jackson Pollock a été vendu « environ » 200 millions de dollars et l’huile sur toile Interchanged (ou Interchange), peinte en 1955 par Willem de Kooning a été cédée pour « environ » 300 millions de dollars. Ce dernier prix talonne la somme déboursée par le Qatar pour l’acquisition de Nafea faa ipoipo (Quand te maries-tu ?), peinte par Gauguin en 1892.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°452 du 4 mars 2016, avec le titre suivant : Ventes publiques - L'essentiel de la quinzaine : Baiser de Rodin, Millon et Libération, départs chez Sotheby's et le tableau le plus cher

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque