Dimanche 15 décembre 2019

Vente sur ordonnance

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 2004 - 118 mots

LONDRES - Sotheby’s Londres dispersera le 18 octobre l’ensemble du décor de la Pharmacy. Né de la vision de Damien Hirst – figure de proue des Young British Artists, très soutenu par le collectionneur Charles Saatchi –, cet ex-restaurant branché du quartier londonien de Notting Hill a été le premier à mêler arts de la table et création contemporaine. Créé en 1998, ce concept très tendance n’aura pas survécu à l’exigence de la clientèle britannique, sans cesse avide de nouveauté. La cantine du Tout-Londres se résume aujourd’hui à 140 lots d’une vente aux enchères. Les tableaux constitués entre autres de papillons passeront sous le marteau en compagnie des tabourets du bar en forme de cachets d’aspirine et autres esquisses de l’artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°199 du 24 septembre 2004, avec le titre suivant : Vente sur ordonnance

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque