Dimanche 15 décembre 2019

Vente de « militaria »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 janvier 2005 - 118 mots

SAINT-GERMAIN DE TOURNEBUT - La SVV Néret-Minet organise le 23 janvier la dispersion des collections du Musée de la Liberté de Quineville au château de la Brisette, à Saint-Germain de Tournebut, près de Valognes, dans la Manche. Réuni par un passionné de militaria, cet ensemble (affiches de la Seconde Guerre mondiale – dont des exemples parfois édifiants de propagande antisémite –, véhicules civils et militaires, photographies et objets divers…) était en dépôt auprès de la municipalité de Quineville pour une période de douze ans. Après négociations, la ville a décliné l’offre de rachat des collections, et le propriétaire a choisi de démembrer le musée et de céder son contenu. 26 musées consacrés au Débarquement et à la Libération sont situés dans la région.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°207 du 21 janvier 2005, avec le titre suivant : Vente de « militaria »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque