Une foire pour faire « Sensation »

Art 98 en vedette à Londres

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 16 janvier 1998

La Foire d’art contemporain de Londres, exclusivement réservée aux marchands britanniques, est leur principal rendez-vous annuel. La dixième édition, qui se tiendra du 21 au 25 janvier au Business Design Center, devrait constituer un test sur le marché pour les nombreux artistes exposés cet automne dans « Sensation ! » à la Royal Academy of Art.

LONDRES - L’art contemporain anglais est à la mode, surtout dans son pays d’origine. La première foire de Londres a d’ailleurs été organisée en 1988, année de l’exposition mythique “Freeze” qui réunissait Damien Hirst et ses amis. La manifestation devrait permettre de mesurer l’impact sur le marché de  “Sensation !” à la Royal Academy. Environ quatre-vingt-dix galeries, toutes britanniques, proposeront à un public majoritairement anglais les vedettes de la scène londonienne. Nouvelle venue cette année, Victoria Miro présentera des œuvres des frères Dinos et Jake Chapman, tandis que Damien Hirst sera en vedette chez Jay Jopling/White Cube, avec Mona Hatoum, Gary Hume, Sarah Lucas, Marc Quinn, Sam Taylor-Wood ou Gavin Turk. Pour conseiller les néophytes, la foire organise des visites guidées gratuites qui proposent aux participants des idées de collections adaptées à chaque budget. Les organisateurs s’attendent en tout cas à enregistrer un nombre d’entrées record.

The London Contemporary Art Fair, 21 janvier-25 janvier, Business Design Center, 52 Upper Street, Islington, Londres, tél. 44 171 359 3535, mer-jeu. 10h-18h, ven-sam. 10h-19h, dim. 10h-16h30, entrée : 10 livres sterling (99 francs).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°52 du 16 janvier 1998, avec le titre suivant : Une foire pour faire « Sensation »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque