Dimanche 25 février 2018

Un tour des galeries : Belgique

Le Journal des Arts

Le 25 juin 2010

À Bruxelles, du 1er avril au 14 mai, Xavier Hufkens présente une exposition personnelle du peintre allemand Jürgen Meyer : un grand tableau et une série d’huiles de petit format aux couleurs gris chaud et froid, peints à la palette sur un fond épais mais lisse sur lequel, en rehaut, se projettent des traces horizontales. Dans l’espace « Upstairs », consacré aux jeunes talents, Hufkens invite Hein Jacob.

Albert Baronian propose l’œuvre de l’architecte et peintre belge Jean-François Octave jusqu’au 23 avril. Un accrochage de petits dessins en diptyque ou triptyque.

Jusqu’au 9 avril, Étienne Tilman montre les installations de l’artiste polonais Mariusz Kruk, basées sur la composition de meubles. Du 14 avril au 11 juin, ce sera le tour d’Alfredo Jaar. Pièce centrale : Lagos, 2002, réalisée en 1991.

Sabine Wachters (espace Avenue de Stalingrad) présente du 15 avril au 18 juin les peintures de l’artiste hollandais Toon Verhoef : œuvres de grand format où la rencontre entre formes et couleurs joue un rôle très important.

Jusqu’au 15 juin, la galerie Marie-Puck Broodthaers montre les sculptures de Ingeborg Lüscher, artiste allemande qui combine blocs de ciment et peinture acrylique.

Jusqu’au 30 avril, Christine et Isy Brachot présentent la première exposition de Panamarenko : la pièce principale sera la fameuse machine volante, K2, the 7000-Meter-High Flying Jungle and Mountain Machine, présentée à l’occasion de la dernière édition de Documenta.

À Gand, jusqu’au 1er mai, Richard Foncke présente Nic Nicosia. "Untitled" est une série de dix photos dont le thème principal est la vie domestique. Pendant la période de l’exposition, Nicosia effectuera des portraits de famille ou individuels.

La galerie Fortlaan 17, jusqu’au 24 avril, abrite la première exposition en Belgique de Bruce McLean : une série de projets basés sur l’observation des relations entre êtres humains et contextes architecturaux, urbains et sociaux.

À Anvers, jusqu’au 26 juin, Ronny van de Velde organise, en collaboration avec Isy Brachot, une exposition consacrée à la période "Vache" de René Magritte. "Peintures et gouaches" est en effet la reconstruction de sa première personnelle qui eut lieu à la galerie du Faubourg de Paris en 1948.
La galerie James Van Damme propose le jeune artiste anglais Tim Ayres : œuvres de grand format sur panneaux en bois recouverts d’une couche épaisse de vernis et parsemés de textes (du 14 avril au 29 mai).

La galerie Annette de Keyser présente une installation de l’artiste autrichien Manfredu Schu (du 14 avril au 28 mai).
Jusqu’au 10 avril, Jos Jamar(qui a récemment déménagé de son siège de Knokke) expose l’artiste français Jean-Luc Moulène : une série de photographies de tranches de vie banales afin de "libérer le contenu des choses" - selon ses mots. Du 14 avril au 29 mai, ce sera le tour de Henk Visch : sculptures et dessins inédits.

Carine Campo, du 14 avril au 29 mai, montre le réalisme sec et direct du photographe suisse Beat Streuli. Ses sujets préférés : les gens de la rue.

Micheline Szwajcer, après Luciano Fabro (jusqu’au 10 avril), présente, du 14 avril au 28 mai, les sculptures de l’Américain Joe Scanlan.

Le "Choix de Bruxelles". Le "Choix de Bruxelles" n’est pas une foire, précisent les galeries concernées par l’initiative, "mais l’occasion de découvrir trente artistes n’ayant jamais eu une exposition personnelle dans une galerie à Bruxelles" :
du 22 avril au 5 juin, six galeries bruxelloises se réuniront dans l’Espace Jacqmotte, un site archéologique industriel exceptionnel, situé depuis 1828 dans le quartier des Marolles, pour présenter le travail de trente artistes (cinq par galerie) dont les œuvres seront installées selon un principe d’affinités. Les galeries responsables de cette formule inédite d’exposition sont : Albert Baronian : Lydia Donna (USA), Stephen Ellis (USA), Sacha Drutskoy (B), Anastasia H (D), Yvan Salomone (F). Christine et Isy Brachot : Andreas Kopp (NL), Johan De Wit (B), Chen Chich-Cheng (Rép. de Chine), Choherh Feyzdjou (IR), Laurent Baudoux (B). Étienne Ficheroulle : Peter Bonde (D), Maurice Blaussyld (F), Christoph Rütimann (CH), Amedeo Martegani (I), David Evrard (B). Xavier Hufkens : Angel Vergara (B), Henri Jacobs (NL), Wilhelm Mundt (D), Markus Taylor (GB), Basserode (F). Rodolphe Janssen : Matthew McCaslin (USA), Anya Gallacio (GB), Dimitri Vangrunderbeek (B), Bernard Voita (CH), Julie Roberts (GB). Étienne Tilman : Pep Agut (E), Patrick Everaert (B), Philippe Van Cutsem & Thibaut Halbardier (B), Patrice Verhofstadt (B), Deenis Balk (USA).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°2 du 1 avril 1994, avec le titre suivant : Un tour des galeries : Belgique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque