Mercredi 13 novembre 2019

Un été à Deauville

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 juillet 2005 - 132 mots

DEAUVILLE - Certaines SVV françaises implantées dans les stations balnéaires des côtes françaises réalisent une bonne partie de leur chiffre d’affaires pendant la saison estivale. C’est le cas de Deauville Auction, 3e SVV de France (hors véhicules) grâce à ses ventes de yearlings (prévues du 21 au 24 août). Cinq autres vacations ciblées sont prévues dans la période : grands vins et alcool (le 13 août) ; 200 tableaux et sculptures des XIXe et XXe siècles (le 20 août) ; bijoux et montres (le 25 août) ; argenterie et arts de la table (le 26 août), et une ultime sur le thème du cheval et des courses (27 août). Notons deux huiles et deux aquarelles d’Eugène Boudin (est. 30 000 à 120 000 euros). La pièce phare pour les bijoux est un collier rivière en or gris et platine serti de diamants signé Régnier (est. 25 000 à 35 000 euros).

Rens. 02 31 81 81 00, www.deauville-auction.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°219 du 8 juillet 2005, avec le titre suivant : Un été à Deauville

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque