Samedi 24 février 2018

Un concept « tendance » de vente aux enchères

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 septembre 2009

La maison Pierre Bergé & associés organise sa deuxième vente aux enchères « Wish list » le 13 septembre à Bruxelles.

BRUXELLES - Lancé en 2009, ce nouveau concept consiste à demander à une personnalité proche des milieux du design d’élaborer une vente publique à partir de ses désirs portant sur certains objets. La maison de ventes part ensuite à la recherche des lots souhaités (ou tente de s’en approcher le plus), la collecte étant validée par le « commissaire de vente ». Après l’inauguration du concept de la « Wish list » par Armand Hadida, fondateur de la boutique L’Éclaireur, le 25 janvier 2009 à Bruxelles, c’est au tour de la « chasseuse » de tendances Li Edelkoort de livrer ses choix, soit près de 150 œuvres dont un banc en fibre de carbone de Ross Lovegrove (édité à 10 exemplaires, est. 75 000 euros) ; une étagère à livres réalisée à l’aide d’objets contemporains (patin à glace, clavier d’ordinateur, lampadaire…) par Maarten Baas & Franck Bragigand (éd. à 8 exemplaires, est. 15 000 euros), ou encore le prototype d’une chauffeuse à assise, dossier et piétement en fibre aramide, carbone et époxy tressés par Marcel Wanders (est. 15 000 euros).

Rens. 01 49 49 90 00, www.pba-auctions.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°308 du 4 septembre 2009, avec le titre suivant : Un concept « tendance » de vente aux enchères

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque