Mardi 11 décembre 2018

L’actualité des galeries – Paris-3e

Thomas Lévy-Lasne, la fragilité

Galerie Backslash jusqu’au 29 décembre 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 21 novembre 2016 - 122 mots

À Paris, en régions et dans le monde, les expositions à voir dans les galeries et chez les antiquaires.

Après l’avoir montré sur la foire Paréidolie de Marseille fin août, Delphine Guillaud et Séverine de Volkovitch orchestrent, dans leur galerie, le premier solo show de Thomas Lévy-Lasne, né à Paris en 1980. Sont proposées une quarantaine d’œuvres, peintures et dessins, pour des prix allant de 800 à 12 000 euros. Avec une grande minutie et un sens indéniable du cadre, le jeune plasticien représente l’ivresse de l’alcool, les fêtes nocturnes, les manifs ainsi que le sexe et ses avatars ; le titre de l’expo, « La fragilité », fait référence au tragique de la période actuelle, en proie à la menace terroriste.

« Thomas Lévy-Lasne. La fragilité »

Galerie Backslash, 29, rue Notre-Dame-de-Nazareth, Paris-3e, www.backslashgallery.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Thomas Lévy-Lasne, la fragilité

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque