Dimanche 26 janvier 2020

Thierry Raspail revient… à la galerie Les Filles du calvaire

Par Alexia Lanta Maestrati · Le Journal des Arts

Le 12 décembre 2019 - 72 mots

Paris. Trois expositions distinctes pour trois artistes, Gustavo Speridião, Antoine Catala et Jan Kopp, qui travaillent sur « les prémisses du trouble ».
Il s’agit des « petits troubles avant-coureurs, ceux qui, à l’échelle papillon, provoquent tout au bout de la chaîne les lointaines catastrophes que l’on n’imagine pas encore. C’est une manière d’antidote », explique Thierry Raspail, l’ancien directeur du Musée d’art contemporain de Lyon et de la Biennale de Lyon, commissaire de cette exposition.
Chronique du trouble : Solos,
jusqu’au 11 janvier, Galerie Les Filles du calvaire, 17, rue des Filles-du-Calvaire, 75003 Paris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°535 du 13 décembre 2019, avec le titre suivant : Thierry Raspail revient… à la galerie Les Filles du calvaire

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque