Temps forts de printemps

Vlaminck, Picasso et Bugatti en vedette à Paris

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2000

Rendez-vous à Drouot Montaigne, du 4 au 9 mai, pour la sixième saison des « Temps forts ». La Compagnie des commissaires-priseurs de Paris y présentera quelques-unes des plus belles pièces qui seront mises en vente à Paris en mai, juin et juillet.

PARIS - Plus de 51 millions pour le Choc de cavaliers arabes de Delacroix, en juin 1998, 26 millions de francs pour une Vue de l’église Saint-Bavon à Haarlem, en juin 1999, deux résultats exceptionnels pour des tableaux présentés dans le cadre des “Temps forts” de Drouot-Montaigne. Cette sixième saison réunira quelques pièces importantes, parmi lesquelles figurent un bronze de Rembrandt Bugatti, Deux léopards, le mâle en tête (1,8-2 millions de francs), mis en vente par l’étude Millon, Robert le 19 mai, ainsi qu’un paysage de Maurice de Vlaminck (1,1-1,3 million) et une huile de Hans Hartung, T1948 (1, 1,5-1,7 million de francs), présentés par Me Briest les 7 et 8 juin, avec un portrait au fusain d’André Salmon par Picasso exécuté en 1907 (1,5-2 millions de francs) et un pastel sur papier d’Edgar Degas, la Sortie du bain (1,8-2,2 millions de francs). Un dessin à l’encre de Chine d’Henri Matisse, Odalisque assoupie au sofa (1928) sera proposé le 15 juin chez Piasa (600-800 000 francs).

Cabriolet deux places
L’étude Gros, Delettrez présentera le 19 mai un bel ensemble de tableaux orientalistes, dont un Majorelle, Dans la palmeraie, un Rudolf Ernst, le Messager, et un Bauernfeind (1,8-2 millions de francs). Seront également exposés quelques meubles classiques dispersés le 28 juin par l’étude Beaussant Lefèvre, dont une table à écrire livrée le 2 août 1782 par Jean-Henri Riesener au garde-meuble de la reine Marie-Antoinette à Versailles (600-800 000 francs), ainsi que des pièces d’art primitif proposées par l’étude Ricqlès le 28 mai, notamment un masque Punu du Gabon (400-600 000 francs), une statuette Hemba du Congo (200-250 000 francs) et une sculpture Mumuye du Nigeria (100-150 000 francs). Me Poulain mettra aux enchères le 26 mai, à Monte Carlo, une Bugatti 57 Aravis cabriolet deux places de 1939 (4-6 millions de francs). Nous reviendrons plus longuement sur ces “Temps forts” dans un prochain JdA.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°103 du 14 avril 2000, avec le titre suivant : Temps forts de printemps

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque