Dimanche 17 novembre 2019

Tajan sculptural

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 novembre 2005 - 98 mots

PARIS - Un mois avant les ventes de prestige de la fin de l’année, la maison Tajan se met à l’heure de la sculpture moderne. Une épreuve en bronze du Faune de Charles Despiau (est. 50 000-70 000 euros) dominera la sélection d’œuvres du XIXe siècle. La Vierge à l’offrande d’Émile Antoine Bourdelle est un bel exemple de statuaire en marbre (est. 30 000-40 000 euros), tandis que l’Ours blanc de François Pompon revêtira la patine noire du bronze fondupar Valsuani (20 000-25000 euros). Enfin, un vase pansu à grand col orné de femmes voilées réjouira les collectionneurs de céramiques de Pablo Picasso (1950, est. 50 000-70 000 euros).

Rens. 01 53 30 30 30

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°224 du 4 novembre 2005, avec le titre suivant : Tajan sculptural

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque