Samedi 7 décembre 2019

Tableaux vendus et invendus

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 novembre 2011 - 96 mots

PARIS - Le 7 novembre, à Drouot, l’œuvre vedette de la saison, La Nymphe de la source, de Lucas Cranach l’Ancien (est. 3 à 4 millions d’euros), est restée invendue par la SVV Audap-Mirabaud, qui cédait dans la même vente Le Sérail du Doguin par Jean-Baptiste Oudry pour 644 684 euros. Le lendemain, chez Artcurial, Matthieu Fournier ravalait 50 % de sa vente de peintures anciennes, mais adjugeait ses lots phares, Danseurs de tarentelle près du promontoire de Circei, par Turpin de Crissé (211 200 euros), et Le Père éternel de Jean Jouvenet (186 400 euros).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°357 du 18 novembre 2011, avec le titre suivant : Tableaux vendus et invendus

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque