Dimanche 24 janvier 2021

Tableaux de l’école de Pont-Aven à Drouot

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 novembre 2006 - 164 mots

PARIS - Une collection belge d’une vingtaine d’œuvres de l’école de Pont-Aven sera dispersée à Drouot le 27 novembre.

Parmi les pièces appartenant aux temps héroïques de ce courant, notons trois toiles d’Henri Delavallée, exécutées avant 1893 et estimées autour de 25 000 euros : Chaumières près de Pont-Aven ; Bretonnes aux fléaux, dont le châssis porte l’annotation manuscrite « Mme Rouat », du nom de la tenancière du fameux restaurant breton « Mélanie », et Couple de Bretons cheminant sur les berges de l’Aven, huile sur carton qui se distingue par sa touche divisionniste. La collection compte également une rare aquarelle d’Armand Seguin, Bord de rivière en Bretagne, 1893, provenant de la collection de Paul Sérusier (est. 5 000 euros), et un tableau illustrant un Pardon breton daté de 1928 et signé Maurice Denis (est. 30 000 euros).

« École de Pont-Aven, Collection de M. De…, Belgique », le 27 novembre à Drouot, SVV Robert & Baille, rens. 01 42 46 54 43.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°247 du 17 novembre 2006, avec le titre suivant : Tableaux de l’école de Pont-Aven à Drouot

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque