Samedi 23 février 2019

Su-Mei Tse en longueur d’onde

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 novembre 2009 - 89 mots

PARIS - Ondulations et nuances forment la partition subtile et poétique de l’artiste Su-Mei Tse, exposée jusqu’au 19 décembre à la galerie Serge Le Borgne.

Les ronronnements de cinq chats rappellent étrangement la respiration humaine. Ailleurs, un disque couvert d’une poussière blanche tourne silencieusement, répondant plus loin à la vidéo d’un autre trente-trois tours usé. Donnant son nom à l’exposition, « Variationen », une sculpture au sol, restitue les Variations Goldberg jouées par Gould.

Galerie Serge Le Borgne, 108, rue Vieille-du-Temple, 75003 Paris, tél. 01 42 74 53 57

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°313 du 13 novembre 2009, avec le titre suivant : Su-Mei Tse en longueur d’onde

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque