Vendredi 28 février 2020

Stéphane Sautour - en galerie

Galerie Hervé Loevenbruck – Paris-6e jusqu’au 30 janvier 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 janvier 2016 - 108 mots

Pour son quatrième solo show chez Loevenbruck, le trop rare Stéphane Sautour, dont le travail est actuellement montré à la Fondation EDF et à la Cité du design de Saint-Étienne, expose une douzaine de pièces inédites, dessins et sculptures. Collaborant avec le géophysicien Alexandre Schubnel, le plasticien, né en 1968, donne naissance à des œuvres somptueuses dont les formes instables, relevant de réactions chimiques (notamment l’argile au contact de l’air ou de l’argent), laissent apparaître des motifs (bottes, têtes, torses, mains…) qui affichent une matière qui, précise-t-il, « continue à faire des manières ». Les prix, pour ces pièces intrigantes, s’échelonnent de 4 500 à 12 000 euros.

Stéphane Sautour, « Do You not Hear the Sea ? », Galerie Hervé Loevenbruck, 6, rue Jacques-Callot, Paris-6e, www.loevenbruck.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°687 du 1 février 2016, avec le titre suivant : Stéphane Sautour - en galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque