Mercredi 24 octobre 2018

Maison de ventes

Sotheby’s se défait de sa branche immobilière

Le Journal des Arts

Le 2 avril 2004 - 343 mots

Sotheby’s International Realty fait désormais partie intégrante de Cendant. Société américaine spécialisée en immobilier, celle-ci est le partenaire idéal de la maison de ventes.

 NEW YORK - La maison de ventes Sotheby’s a vendu le 17 février le nom de sa société immobilière de luxe « Sotheby’s International Realty », à la société américaine Cendant, pour un montant de 100 millions de dollars (810 300 euros). Cendant et Sotheby’s ont « conclu une alliance stratégique dans l’immobilier » qui autorise Cendant à utiliser la marque Sotheby’s pour une première période de cinquante ans, accord renouvelable pour une durée de cinquante ans. Sotheby’s recevra un pourcentage non dévoilé des recettes découlant des opérations immobilières effectuées par Cendant sous l’appellation de « Sotheby’s ». Sotheby’s garde le contrôle de ses bureaux en Europe ou dans d’autres pays en dehors des États-Unis, mais Cendant conserve la possibilité de les acquérir à une date ultérieure.
Avec 90 000 employés, Cendant est l’un des plus importants groupes d’immobilier, d’hypothèques et de voyages dans le monde. Stuart Siegal, ancien directeur général de Sotheby’s Realty, continuera à diriger la compagnie depuis le siège de Cendant.
Le directeur général de Sotheby’s, Bill Ruprecht, a déclaré que « Sotheby’s avait revu son rôle sur le marché de l’immobilier de prestige et avait décidé de trouver un partenaire stratégique pour faire fructifier l’affaire plus rapidement. Ce nouveau partenariat avec Cendant et ces projets d’importants investissements pour les deux prochaines années permettront à Sotheby’s et à la marque Sotheby’s International Realty de profiter d’une visibilité bien plus grande auprès des familles américaines à hauts revenus. »
Les fonds provenant des opérations de Cendant seront réinvestis « dans notre affaire de ventes aux enchères », a indiqué Bill Ruprecht. Sotheby’s, qui a révélé une perte de 40,9 millions de dollars pour la période de mars à septembre 2003, a également obtenu un nouveau crédit de 200 millions de dollars. « Notre position financière est la meilleure depuis quatre ans », renchérit la vice-présidente Diana Phillips. En 2003, Sotheby’s, alors en vente, n’a pas trouvé preneur.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°190 du 2 avril 2004, avec le titre suivant : Sotheby’s se défait de sa branche immobilière

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque