Vendredi 20 septembre 2019

Si Versailles m’était compté

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2010 - 117 mots

VERSAILLES - Le 31 mars, le commissaire-priseur Rémy Le Fur a tenu le marteau pour la première fois sous l’enseigne Auction Art (nouvelle société de ventes créée en association avec Pierre Cardin), ce, dans le salon d’Hercule du château de Versailles.

Y ont été vendus 37 lots d’éléments de décors créés par Jacques Garcia pour l’exposition « Quand Versailles était meublé d’argent » qui s’est achevée le 9 mars. La plus haute enchère a été portée sur un buffet à deux gradins gainé de damas rouge à galon d’or, adjugé 18 600 euros à un châtelain anglais. Les 76 970 euros récoltés (95 382 euros frais compris) seront attribués à l’enrichissement des collections du château de Versailles.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°279 du 11 avril 2008, avec le titre suivant : Si Versailles m’était compté

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque