Samedi 23 novembre 2019

Sélection des ventes de la quinzaine (29.04-12.05.2011)

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2011 - 927 mots

Art aborigène : La SVV Cornette de Saint Cyr disperse une partie de la collection Arnaud Serval à Drouot - Art contemporain : Le pop art sera à l’honneur des ventes new-yorkaises de Sotheby’s et Christie’s les 10 et 11 mai.

COLLECTION ARNAUD SERVAL - VENTE  DU 9 MAI À DROUOT-MONTAIGNE, PARIS - SVV CORNETTE DE SAINT CYR

Les 125 tableaux d’art contemporain aborigène d’Australie, mis aux enchères à Paris par Cornette de Saint Cyr, représentent une toute petite portion de l’immense collection d’Arnaud Serval qui compte près de 2 500 œuvres. Depuis presque vingt ans, ce dernier parcourt le bush australien à la découverte des différentes communautés du désert central, du Kimberley et de la Terre d’Arnhem. « Il a gagné la confiance des grands maîtres, détenteurs du savoir de leur région, qui l’acceptent à leurs côtés et dans leur quotidien. Il a tissé des liens affectifs et spirituels avec d’immenses artistes aujourd’hui disparus. La communauté de Yuendumu [dans le désert central] l’a même adopté », rapporte l’expert Luc Berthier. Pour faire connaître et aimer l’art aborigène en Europe, il a organisé de nombreuses expositions. Et puis cette vente. Les œuvres choisies, majoritairement des années 1990, rendent compte de la diversité des styles. Les estimations sont comprises entre 500 et 50 000 euros. Citons le Rêve du ver de terre à Naperby (2001) par Clifford Possum Tjapaltjarri (est. 10 000 euros, ill. ci-dessus) et le Rêve de la pomme de terre du bush (1995) par Emily Kame Kngwarreye (est. 12 000 euros), deux grandes peintures à l’acrylique sur toile de lin (122 x 92 cm et 125 x 96,5 cm) achetées par le collectionneur directement à ces deux artistes majeurs peu de temps avant leur décès. Signalons aussi Table Top (1995), grand tableau (163 x 92 cm) aux ocres naturelles sur toile par Queenie McKenzie Nakarra (est. 16 000 euros), peintre star de la région de Kimberley ; et Ganyu/l’univers (2006), ocres naturelles sur écorce (77 x 52 cm) par Gulumbu Yunupingu (est. 4 000 euros), artiste de la Terre d’Arnhem reçue pour l’inauguration du Musée du quai Branly, à Paris, en 2006.


Expert : Luc Berthier

Estimation : 500 000 euros

Nombre de lots : 125


L’ESSENTIEL HEINZ HAJEK-HALKE - VENTE DU 10 MAI, PARIS - SOTHEBY’S

Sotheby’s présente, à Paris, une sélection de tirages argentiques du photographe moderne allemand Heinz Hajek-Halke (1898-1983) provenant de la Fondation Heinz Hajek-Halke à Berlin. « Lorsqu’il se lance dans la photographie en 1924, Hajek-Halke est séduit par le photomontage, technique novatrice utilisant toutes les ressources d’une articulation des images entre elles par découpage et juxtaposition », rapporte la spécialiste Simone Klein. La vente couvre l’œuvre complète de l’artiste, depuis ses premiers tirages des années 1920, lorsqu’il travaillait comme rédacteur photo et photographe de presse à Berlin, jusqu’à ses expérimentations des années 1950. Chaque épreuve est d’époque et porte le tampon « HHH Inventar » ainsi qu’un numéro d’inventaire manuscrit au verso. Notons Musik im Äther (1947-1950), tirage estimé 4 000 euros (ill. ci-contre) qui fait partie de l’énigmatique série Musique des ondes, ainsi que Schwarz-Weisser Akt (1930-1936), photographie de grand format de la série surréaliste Nus noir et blanc, estimée 20 000 euros. Parmi les montages les plus créatifs de l’entre-deux-guerres du photographe, citons Die üble Nachrede (La Médisance), Verliebt (Amoureuse) et Das Eva-Chanson (La Chanson d’Ève), épreuves tirées respectivement en 1932, 1936 et 1928, et estimées 8 000 euros chacune.

Expert : Simone Klein

Estimation : 400 000 euros

Nombre de lots : 78


ART D’APRÈS-GUERRE ET CONTEMPORAIN - VENTES DES 10 ET 11 MAI, NEW YORK - SOTHEBY’S ET CHRISTIE’S

Le pop art est à l’honneur de la saison new-yorkaise des ventes de prestige d’art contemporain en mai. Christie’s présente un historique Autoportrait (1963-1964) d’Andy Warhol, composition de quatre panneaux montrant l’artiste starisé avec des lunettes de soleil et un postiche argenté dans différentes poses, peints dans différentes variations de bleus (ill. ci-contre). Estimée 20 à 30 millions de dollars (13 à 20 millions d’euros), l’œuvre est restée dans la même collection américaine depuis sa création. Elle a fait la couverture de prestigieuses expositions dont la rétrospective Warhol au Museum of Modern Art de New York en 1989, puis au Centre Pompidou à Paris en 1990. Chez Sotheby’s, le tableau vedette est aussi un portrait en série peint par Warhol, Seize Jacky (1964), représentant des images de Jacky Kennedy le jour de l’assassinat de son époux, estimé également 20 à 30 millions de dollars. L’auctioneer offre également deux Round Jackie par Warhol, tondos estimés 3 millions de dollars chacun (2 millions d’euros) ; une Tête surréaliste (1986), pièce en bronze par Roy Lichtenstein estimée 1,5 million de dollars ; ainsi qu’une sculpture iconique en porcelaine de Jeff Koons, Pink Panther (1988), éditée à trois exemplaires et estimée 20 à 30 millions de dollars. Chez Christie’s, les temps forts incluent Drawing for Kiss V (1964), dessin de Lichtenstein apparaissant pour la première fois sur le marché, estimé 1 million de dollars (700 000 euros) ; Untitled #17 (1961), huile sur toile inédite de Mark Rothko, conservée en main privée depuis son acquisition directe auprès de l’artiste en 1965, estimée 20 millions de dollars ; et Untitled (Lamp/Bear), sculpture monumentale d’Urs Fischer réalisée en 2005-2006 à trois exemplaires et attendue autour 9 millions de dollars (6 millions d’euros).

Sotheby’s, 10 mai  

Expert :
Tobias Meyer
Estimation : 115 millions de dollars (80 millions d’euros)
Nombre de lots : 60


Christie’s, 11 mai

Expert : Brett Gorvy
Estimation : 226 à 317 millions de dollars (156 à 220 millions d’euros)
Nombre de lots : 66

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°346 du 29 avril 2011, avec le titre suivant : Sélection des ventes de la quinzaine (29.04-12.05.2011)

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque