Vendredi 28 février 2020

Ségoura à New York et en « live »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 octobre 2006 - 257 mots

New York - Le 19 octobre chez Christie’s à New York où réside la grande majorité de sa clientèle, l’antiquaire parisien Maurice Ségoura cédera les meubles et objets d’art de sa galerie, fermée depuis le 31 mars dernier.

Soit près de 250 lots estimés plus de 8 millions de dollars (6,3 millions euros). Même si le meilleur des cinquante années de carrière de ce grand marchand n’y est plus, la vente comprend tout de même une commode d’époque Louis XV estampillée de Jean-Pierre Latz (est. 1,5-2,5 million(s) de dollars, 1,2-1,9 million d’euros) et une paire de statuettes en porcelaine imari du Japon de la fin du XVIIe siècle, montées sur bronzes dorés d’époque Louis XV (est 100 000 à 150 000 dollars, 78 680-118 000 euros). Pour lui donner plus de consistance, l’antiquaire y a mis quelques pièces de sa collection personnelle comme une paire de consoles russes en bronze doré et plateau de serpentine verte (est. 500 000-800 000 dollars, 393 400-629 450 euros), ou un groupe de deux statuettes en bronze du XVIIe siècle attribuées à Susini et son atelier, l’une représentant un lion attaquant un cheval et l’autre un lion attaquant un bœuf (est. 300 000-500 000 dollars, 236 000-393 400 euros). Notons que le catalogue révèle de nombreuses pièces de style datant du XIXe siècle, très abordables. Tous les lots estimés moins de 30 000 euros seront livrés sans prix de réserve. Il est possible d’enchérir en direct sur le net grâce au nouveau service Christie’s Live.

Rens. 01 40 76 85 85

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°244 du 6 octobre 2006, avec le titre suivant : Ségoura à New York et en « live »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque