Vendredi 4 décembre 2020

Sanction

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 juin 2005 - 133 mots

PARIS - La SVV Boscher-Studer-Fromentin a été suspendue pour une durée d’un mois. Ainsi en a décidé le Conseil des ventes le 27 mai.

La SVV devait vendre du vin aux enchères le 28 mai à Fontainebleau. Après investigations, il ressort que la vente était en réalité organisée par un négociant en vins. Or, seules les sociétés de ventes agréées sont habilitées à organiser et à réaliser des ventes aux enchères publiques, rôle qui ne se limite pas à tenir un marteau. Par ailleurs, le code du commerce stipule qu’il est interdit de vendre des biens neufs en vente publique. Une affaire qui fait tache chez les commissaires-priseurs parisiens, l’un des dirigeants de la SVV concernée n’étant autre que William Studer, président de la compagnie des commissaires-priseurs judiciaires de Paris et directeur général de Drouot Holding.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°217 du 10 juin 2005, avec le titre suivant : Sanction

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque