Dimanche 15 décembre 2019

Foire

SALON

Salon du livre rare & de l’objet d’art, 2e opus

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 14 mars 2018 - 489 mots

PARIS

Satisfaits de l’expérience menée l’an dernier, réunissant pour la première fois sous la nef du Grand Palais libraires et experts en objets d’art, les organisateurs lancent une nouvelle édition.

Paris. Pour ce deuxième opus, programmé du 13 au 15 avril, libraires spécialisés et experts en objets d’art se retrouvent au Grand Palais pour présenter quelque 100 000 documents et objets. Leur objectif ? Faire de l’événement le plus grand Salon au monde dans le domaine du patrimoine écrit – le plus ancien aussi, car il fête ses 30 ans cette année – qui y associe les objets d’art rares, historiques ou curieux.

Quelque 150 libraires spécialisés, soit une dizaine de plus que l’an passé, proposent livres ou manuscrits, de tous domaines (médecine, sciences, littérature…), dédicaces, éditions originales, etc. Tous adhèrent au Slam (Syndicat national de la librairie ancienne et moderne) et ont à cœur de dévoiler au public leurs plus belles découvertes de l’année. Shapero Rare Books (Londres) propose un précis historique de la Marine royale de France (Paris, 1776), aux armes de Louis XVI et Marie-Antoinette ; la librairie française Passé-Présent (Saint-Ouen) présente une lettre autographe de Marcel Cerdan adressée à Édith Piaf en juillet 1948 ; la galerie Les Enluminures (Paris) offre à la vente un rare missel annoté du XIIIe siècle encore en main privée (Missel de Soissons) ; la librairie Vignes (Paris) dévoile un recueil inédit avec ses annotations d’épreuves de Du côté de chez Swann, de Proust, le seul qui ne soit pas lacunaire.

À proximité, prennent place 50 experts essentiellement français, affiliés ou non à la Cnes (Chambre nationale des experts spécialisés en objets d’art et de collection) qui coorganise l’événement. Qu’ils soient spécialisés en bijoux, armes anciennes, instruments de musique, bande dessinée, céramique, art moderne, Haute Époque ou encore art asiatique, ils s’offrent ici à une présentation de leur travail au public et à une expertise des objets, tout en proposant à la vente les pièces qu’ils ont apportées. Nombre d’entre eux ont pignon sur rue. Parmi eux, retenons la présence de Robert Vallois (expert en tableaux, sculptures et céramiques contemporaines), qui présente un solo show de Joseph Csaky ; Christian Béalu, expert notamment en porcelaines et faïences anciennes, venu avec un plat de Faenza, vers 1585 ; Frantz Fray (expert en art de la Chine et du Japon) qui montre un casque japonais kabuto, fin de l’époque Azuchi Momoyama-début de l’époque Edo ; Daniel Lebeurrier (galerie Gilgamesh, Paris), expert en archéologie, mais aussi Sabrina Gismondi ou bien Philippe Vichot, tous deux experts en mobilier et objets d’art anciens.

Pour fédérer le public, est commémorée la fin de la Première Guerre mondiale et sont célébrés le centenaire de la mort d’Apollinaire ainsi que, sous la forme d’une exposition regroupant affiches, photos et documents, l’anniversaire de Mai 68.

 

 

Salon international du livre rare & de l’objet d’art,

 

 

du 13 au 15 avril, Grand Palais, avenue Winston-Churchill, 75008 Paris, www.salondulivrerare.com

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°497 du 16 mars 2018, avec le titre suivant : Salon du livre rare & de l’objet d’art, 2e opus

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque