Dimanche 23 février 2020

Rodin sous le feu des enchères

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 3 février 2016 - 102 mots

PARIS - Cinq bronzes de Rodin issus de la descendance du marchand et collectionneur Jean de Ruaz sont dispersés par l’OVV Binoche et Giquello le soir du 16 février à Drouot, pour une estimation de 1,9 à 2,6 millions d’euros.

La pièce phare est Le Baiser, moyen modèle (86 cm) dit « taille de la porte », conçu en 1885 et réalisé en 1927 par la fonderie Alexis Rudier (est.1,5 à 2 millions d’euros). Parmi les autres sculptures figure L’Éternel printemps, premier état, conçu vers 1884 et fondu entre 1935 et 1944 toujours par Rudier (est. 300 000 à 400 000 euros).

Binoche et Giquello, 16 février, Hôtel Drouot, salle 9 à 18h, www.binochetegiquello.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°450 du 5 février 2016, avec le titre suivant : Rodin sous le feu des enchères

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque