Mardi 11 décembre 2018

Bibliophilie

Rentrée politique à Drouot

Plus de 300 ouvrages politiques, parmi lesquels un traité royal en picard, seront dispersés par la SVV Lafon

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 30 septembre 2009 - 488 mots

PARIS - La SVV Lafon orchestrera, le 16 octobre à l’hôtel Drouot, à Paris, une vente publique d’ouvrages politiques dont l’ancienne bibliothèque érudite d’un universitaire est le noyau central.

Confié par un autre vendeur, le lot phare est un manuscrit enluminé d’un traité juridique commandé en 1258 par le roi Louis IX, dit « Saint Louis », à son conseiller Pierre de Fontaines. Estimé autour de 100 000 euros, ce texte traitant de la façon de gouverner le royaume, intitulé Paroles des droits, des lois et des coutumes de Vermandois mais connu sous le nom de « Conseils », est conservé dans sa robuste reliure d’époque. C’est le plus ancien traité juridique français encore en mains privées. Il existe onze autres manuscrits des Conseils de Fontaines dont sept conservés à la Bibliothèque nationale de France (BNF). Les plus anciens de ces ouvrages datent, au mieux, de 1280. « Celui que nous vendons, qui a été écrit vers 1258-1260, est antérieur, assure le commissaire-priseur de la vente, Christophe Castandet. Il pourrait être l’exemplaire original qui fut offert au roi pour l’éducation de son fils et qui servit ensuite de modèle pour les autres copies. » Autre particularité : le traité n’est pas écrit en latin, mais en langue française, plus exactement dans un dialecte picard très familier à l’auteur. À l’exception d’un exemplaire de la BNF où se reconnaissent des formes picardes, les autres traités sont en « vieux françois ».

Les idées sociales
Une grande partie de la vacation sera consacrée à la dispersion de l’ancienne bibliothèque du professeur Henry D., constituée durant l’entre-deux-guerres. Cette collection extrêmement cohérente regroupe des écrits sur l’évolution des idées politiques françaises au cours des XVIIIe et XIXe siècles, « avec une préférence toute particulière pour les idées sociales développées pendant cette période qui vit naître la République française », indique le commissaire-priseur. Elle compte notamment l’édition originale anonyme du premier livre de Charles Fourier, Théorie des quatre mouvements et des destinées générales. Prospectus et annonce de la découverte, publié à Leipzig [en réalité Lyon] en 1808. Pour cette rareté portant des additions et corrections manuscrites vraisemblablement de l’auteur, l’estimation de 8 000 euros sera sans doute dépassée. Issu de la bibliothèque des marquis d’Oilliamson, le seul exemplaire connu imprimé à La Martinique du Code civil des Français (1805) est estimé 3 000 euros. Enfin, provenant de la collection de Paul-Albert Fouet, homme politique proche de Pierre Mendès France, le troisième fonds de la vente rassemble les livres et la correspondance de Félicité Robert de Lamennais (1782-1854), considéré comme un des précurseurs du catholicisme libéral et social ainsi que de la démocratie chrétienne.

MANUSCRITS ET LIVRES POLITIQUES, vente le 16 octobre à l’hôtel Drouot, 9, rue Drouot, 75009 Paris, SVV Lafon, tél. 01 40 15 99 55, expositions publiques : 10, rue Chauchat, 75009 Paris, du 12 au 14 octobre 14h-17h, et à Drouot le 15 octobre 11h-18h et le 16 octobre 11h-12h, www.lafon-svv.com

MANUSCRITS ET LIVRES POLITIQUES
Expert : Roch de Coligny
Estimation : 300 000 euros
Nombre de lots : 320

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°310 du 2 octobre 2009, avec le titre suivant : Rentrée politique à Drouot

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque