Lundi 16 décembre 2019

Rectificatif

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2004 - 130 mots

Contrairement à ce qui a été indiqué dans notre dossier sur la Biennale des antiquaires (JdA n° 198, 10 septembre 2004), Jean Lupu, antiquaire parisien spécialisé en mobilier XVIIIe, n’a pas été exclu de la foire d’antiquité parisienne mais s’est délibérément exclu lui-même. Il en explique les raisons dans un courrier daté d’avril 2004 adressé au Syndicat national des antiquaires (SNA) qu’il nous a communiqué. Il revient aussi sur l’enlèvement de son stand par la commission d’expertise de la Biennale 2002 d’une commode de Joseph Baumhauer, « donnée en pâture aux médias ». Il estime avoir été seul « victime d’indiscrétions malveillantes » auprès de la presse, « ruinant à jamais la réputation de [sa] maison ». Dans un procès qui suit son cours, il attaque le SNA et le président de la commission d’organisation de la Biennale, Jacques Perrin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°203 du 19 novembre 2004, avec le titre suivant : Rectificatif

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque