Ventes publiques

Records pour Braque

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 2006 - 157 mots

PARIS - 56 lots sur les 76 bijoux et sculptures de Braque de sa période des « Métamorphoses » ont trouvé preneurs le 19 novembre à Drouot sous le marteau d’Alexandre Millon, pour un total d’un peu plus d’un million d’euros.

Les pièces provenaient de l’ancienne collection du baron Heger de Loewenfeld et de la collection d’Armand Israël, détenteur et protecteur des droits de l’artiste. Estimée 300 000 euros, la sculpture cubiste de 1963 (tirage posthume n°5/8) en bronze doré et granit rose, intitulée Hermès, 1963, a été vendue 571 180 euros, un record mondial pour une sculpture de l’artiste.

Signalons également les résultats obtenus pour Les oiseaux bleus : Hommage à Picasso, une tapisserie en laine cédée pour 38 890 euros et pour Alcyone, un collier en or jaune et brillants, numéroté 7/8 et estimé 10 000 euros, qui s’est envolé à 36 460 euros, soit deux records pour une tapisserie et un bijou de Braque.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°248 du 1 décembre 2006, avec le titre suivant : Records pour Braque

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque