Dimanche 25 février 2018

Record pour un dessin de Boucher

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 mars 2009

Un nouveau record pour un dessin de François Boucher a été atteint à Toronto, lors d’une vente organisée par Ritchie’s Auctioneers, le 4 dé­cembre.

Un acheteur anonyme l’a emporté pour la somme de 450 000 dollars ca­nadiens (1 914 660 francs), contre plusieurs acquéreurs – des marchands européens et américains – qui enchérissaient par téléphone. Ce dessin de grand format (46,2 x 29,2 cm), à la craie noire, blanche et rouge sur papier, représente une joyeuse bergère qui tend son tablier. Sa composition étonamment forte et son sujet, moins stéréotypé que la plupart des personnages charnus généralement associés à l’artiste, en font une œuvre très intéressante. Selon Alistair Laing, spécialiste de Boucher, ce dessin – sans en être une étude préparatoire – doit être lié à la pastorale de Kenwood (1768), où une jeune fille tend son tablier pour recevoir des cerises cueillies par un jeune soupirant. Auparavant inconnu, le dessin appartenait à un collectionneur privé québecquois dont la famille l’avait acquis à Londres en 1939. Il aurait également figuré dans une vente parisienne en 1846. Le précédent record pour un dessin de Boucher – 177 500 livres sterling –, avait été enregistré par Christie’s à Londres en 1995, pour une tête de femme vue de dos.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°53 du 30 janvier 1998, avec le titre suivant : Record pour un dessin de Boucher

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque