Mercredi 20 novembre 2019

Razzia sur Raza

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2006 - 114 mots

PARIS - Comme pour l’art russe ou l’art chinois, la cote de la peinture indienne explose en ventes publiques. Démonstration le 25 janvier à Drouot, à Paris, où la SVV Massol a adjugé deux acryliques sur toile de l’artiste indien de l’école de Paris Sayed-Haider Raza (né en 1922), Sans titre77 et La Terre, 71, pour respectivement 158 000 et 79 000 euros (pour des estimations de 45 000 et 35 000 euros). Du même artiste, La Terre, une huile sur toile de 1984, estimée 70 000 euros, avait été achetée 196 418 euros par une galerie américaine chez Artcurial, à Paris, le 6 décembre 2005. Et Le Village, un tableau de 1998, estimé 40 000 euros, avait créé la surprise chez Christie’s, dans la capitale,le 12 décembre 2005, en atteignant l’enchère record de 303 200 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°230 du 3 février 2006, avec le titre suivant : Razzia sur Raza

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque