Foire

Questions à… Bertrand Gautier

Galerie Talabardon & Gautier

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 26 mai 2021 - 194 mots

Quel est le profil des visiteurs au Salon du dessin ?

Le salon est ouvert à tous. On peut y rencontrer des curieux qui connaissent un peu le dessin, des collectionneurs avec un large éventail de possibilités financières, des conservateurs du monde entier, des universitaires, mais aussi des mondains.

Quels prix trouve-t-on au salon ?

La large gamme de prix correspond à la grande diversité des dessins – c’est ce qui fait la force du salon. Si l’on peut toujours trouver des feuilles entre 3 000 et 5 000 €, il y en a davantage entre 15 000 et 30 000 € et certaines peuvent aller bien au-delà.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’un dessin ?

Il n’y a pas de critère absolu, et l’appréciation du dessin est très subjective. Avant toute chose, il faut qu’il interpelle le collectionneur. En plus des critères d’authenticité, de provenance, d’état, le dessin doit avoir au moins deux qualités essentielles à mes yeux : c’est à la fois quelque chose que vous ne connaissiez pas auparavant et c’est une œuvre qui résume totalement une époque. Un dessin passé successivement entre les mains de collectionneurs émérites est un plus.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°744 du 1 juin 2021, avec le titre suivant : Questions à… Bertrand Gautier

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque