Dimanche 8 décembre 2019

Profil bas pour Grosvenor

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 juillet 2004 - 92 mots

LONDRES - Tefaf Maastricht fait-elle de l’ombre à la Grosvenor House Art & Antiques Fair ? La foire londonienne, qui s’est tenue du 9 au 15 juin, a offert des pièces d’une rare qualité, mais les acheteurs américains et européens n’étaient pas au rendez-vous. Les marchands de dessins et de gravures ont affiché les meilleurs résultats face à une clientèle rarement prête à dépenser de grosses sommes comme lors de la foire de Maastricht. Seul représentant parisien, Bernard Steinitz s’est déclaré satisfait des nombreux contacts établis et entend bien revenir l’année prochaine.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°197 du 8 juillet 2004, avec le titre suivant : Profil bas pour Grosvenor

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque