Vendredi 16 novembre 2018

Portrait de famille par David

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 décembre 2006 - 237 mots

Hasard des découvertes : six mois après la vente chez Christie’s du Portrait de Jean-Pierre Delahaye, belle œuvre classique de commande peinte en 1815 par Jacques Louis David (1748-1825) à Paris, adjugée 2,1 millions d’euros à un musée américain, apparaît un autre portrait de David, vedette de la vente de tableaux anciens chez Piasa. Les plus grands collectionneurs du monde ainsi que les institutions internationales sont sur les rangs pour ce Portrait du général Baron Claude-Marie Meunier, estimé entre 3 et 3,5 millions d’euros. Car il s’agit d’un portrait de famille et le modèle n’est autre que le gendre du peintre.
Peint en 1812, cette peinture est restée jusqu’à ce jour chez les descendants du peintre. Elle n’avait pas été montrée au public depuis la grande exposition à Copenhague en 1914 sur « L’Art français du xviiie siècle » dont elle conserve encore l’étiquette à son revers.
L’œuvre est dans un exceptionnel état de conservation, présentée avec la toile et le cadre d’origine. Elle montre le portrait énergique, très réaliste et sans concession de ce militaire d’Empire en uniforme. Le caractère sanguin et violent du portraituré transparaît dans les touches appuyées de David dont la liberté d’exécution n’a été rendue possible qu’en raison de l’intimité entre le modèle et l’artiste.

Importants tableaux anciens, vente le 13 décembre à Drouot Richelieu, 9, rue Drouot, Paris ixe, Maisons de ventes Piasa et Parisud-Enchères, tél. 01 53 34 10 10, www.piasa.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°586 du 1 décembre 2006, avec le titre suivant : Portrait de famille par David

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque