Samedi 28 novembre 2020

Plein la vue

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 novembre 2006 - 216 mots

PARIS - Le 7 novembre chez Christie’s à Paris, la première vente « Vues de France », qui réunissait une centaine de tableaux et d’aquarelles topographiques, a totalisé 700 260 euros avec 65 % de lots vendus et 82 % en valeur. Les sections sur les vues de Paris et les paysages provençaux ont fait les meilleurs prix.

Des téléphones marseillais se sont battus pour acquérir Rochers d’Endoume, Marseille, peint par l’enfant du pays Jean-Baptiste Olive et finalement emporté au double de son estimation pour 50 400 euros, ainsi que pour le tableau Bateau quittant le port de Marseille, de David Dellepiane, adjugé 36 000 euros. Crépuscule sur une place, réalisé par le peintre officiel « des boulevards parisiens », Luigi Loir, s’est envolé à 31 200 euros, triplant son estimation, et Le Boulevard des Capucines, au crépuscule, Paris, par Édouard Léon Cortès a trouvé preneur pour 36 000 euros. Des musées ont manifesté leur intérêt pour certaines œuvres illustrant leur région à l’instar du Musée des beaux-arts de La Rochelle, qui a déboursé 4 800 euros pour une Vue de La Rochelle et des thermes « Bains Marie-Thérèse », signée Jules Michel Chandelier. Également, le Musée de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), a préempté pour 6 960 euros Le Pont de pierre à Lagny-sur-Marne exécuté par Léo Gausson.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°247 du 17 novembre 2006, avec le titre suivant : Plein la vue

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque