Pierre Huber se met en « stand-by »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2009

Le marchand genevois Pierre Huber a choisi de prendre une année sabbatique et de suspendre les expositions à compter du 1er janvier.

GENÈVE - « C’est la seule chose raisonnable à faire en ce moment, nous a déclaré Pierre Huber. Tant que mon procès ne sera pas classé, je ne toucherai plus à l’art. » Le marchand continuera à voyager en Chine, où il remettra à l’automne prochain la troisième édition de son prix au Today Art Museum (Pékin). Son bureau au 37, rue des Bains à Genève sera désormais dirigé par Françoise Sunier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°294 du 9 janvier 2009, avec le titre suivant : Pierre Huber se met en « stand-by »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque